Photos

Publications

Agenda

Aucun evenement

Services

islamaumaroc Imprimer E-mail Partagez

Réalisations de la direction de l'enseignement traditionnel en 2016

Réalisations de la direction de l'enseignement traditionnel en 2016

Enseignement traditionnel et alphabétisation dans les mosquées

Considéré comme levier fondamental de la réforme du champ religieux dans notre pays, l’enseignement traditionnel (‘Attiq)  a enregistré des chiffres encourageants en 2016.
 
De son côté, le programme d’alphabétisation dans les mosquées, organiquement lié à l’enseignement traditionnel, a lui aussi évolué positivement, surtout en termes de gestion du temps d’apprentissage et de diversification des méthodes visant l’intégration socio-économique des bénéficiaires, notamment avec l’introduction de « l’alphabétisation qualifiante pour l’apprentissage tout au long de la vie » et la mise en place d’actions de formation professionnelle.

Enseignement traditionnel en chiffres

Le tableau ci-après présente brièvement les données statistiques 2016 de l’enseignement traditionnel, qui regroupe les écoles coraniques, les centres de mémorisation du Saint Coran relevant des Conseils locaux des oulémas, les écoles primaires traditionnels, les collèges et lycées traditionnels, ainsi que l’enseignement final (‘Alamia) dispensé par l’Université Al-Quaraouiyine.

 


Données statistiques sur le programme d’alphabétisation dans les mosquées

Le Ministère s’est fixé comme objectif au début de l’année scolaire 2015-2016 l’inscription de 290.000 bénéficiaires. Les statistiques ci-après montrent que cet objectif a été largement atteint dans les 2 niveaux du programme.
 
 
 
Plus de 6521 mosquées ont été utilisées pour les cours d’alphabétisation.
Le nombre des encadrants s’est élevé à 6.182 ; celui des consultants en éducation provinciaux, à 729 ; et celui des coordinateurs d’éducation à 153.
Quant au programme d’alphabétisation via la télévision et internet, le nombre des bénéficiaires inscrits au 1er niveau de ce programme au titre de l’année scolaire 2015/2016  a doublé par rapport à l’année précédente, avec 241.914 inscrits, dont 90,02% sont des femmes et 45,68% vivent en milieu rural.
Au 2ème niveau, on compte 46.687 inscrits, dont 98,36% sont des femmes et 23,10% habitent en zones rurales.
 
facebook twitter youtube