islamaumaroc

Prêche du vendredi 15 avril 2016 à la mosquée Al Qods à Fès

Prêche du vendredi 15 avril 2016 à la mosquée Al Qods à Fès

Premier sermon

Louanges à Dieu, Seigneur des mondes, qui nous a commandé d’opter pour l’aisance et la tolérance et nous a proscrit rudesse et brutalité. Nous louons Dieu et lui vouons  toute gratitude. Nous nous tournons vers lui en repentis et implorons sa grâce et son pardon, Lui qui est Clément et Miséricordieux. Nous attestons qu’il n’est d’autre divinité qu’Allah ! Louanges à Lui qui détient la royauté des cieux et de la terre, le Tout-Puissant qui est capable de tout faire ! Nous attestons que notre seigneur et prophète Mohammed est son serviteur et messager,Que la bénédiction et la paix soient sur lui, ainsi que sa noble descendance, ses vénérables compagnons, de même que les justes qui auront cru en lui et l’auront suivi en tout temps et en tout instant jusqu’au jour du jugement dernier.

O Croyants ! Dans la religion de l’Islam, la tolérance est une vertu sublime ainsi qu’une méthode de droiture inspirée pleinement du Coran. Les textes coraniques qui exhortent les gens à la tolérance dans cette religion sont légion. Décrivant les caractéristiques des croyants, Allah (Le très Exalté et le très Glorifié, dit : « Ceux, qui pardonnent après s’être mis en colère » et « une offense reçue appelle en effet une riposte de même nature, mais celui qui privilégie le pardon et la réconciliation trouvera sa récompense auprès d’Allah ». Ibn Kathîr, que Dieu l’ait en sa Sainte Miséricorde, dit : Dieu a institué la justice et le châtiment, mais il a recommandé les vertus de l’indulgence et du pardon. Et quiconque est disposé à pardonner sera assurément récompensé. De même, chaque fois qu’un Musulman cède son droit à autrui, il se trouve rétribué par le Seigneur : ainsi non seulement son statut sera élevé dans ce bas monde, mais il aura aussi une belle récompense dans la vie future. La tolérance, la clémence, et l’aisance sont autant de caractéristiques qui expliquent l’expansion rapide de l’Islam à travers le monde. Ses valeurs et nobles principes lui ont aussi conféré distinction et éminence vis-à-vis des autres civilisations.

Dans ses interactions avec les musulmans et les non-musulmans, la Oummah Islamique se tient aux valeurs de juste milieu, de modération et de tolérance. Aussi, elle honnit et rejette toutes formes de violence, ressentiment, rancœur, racisme, et injustices infligés à autrui, fût-ce aux animaux et aux plantes ! Le principe quintessentiel qui régit tout musulman est qu’il doit toujours être immun au mal et pourvoyeur du bien.

Le Messager de Dieu (paix et bénédiction soient sur lui) a fait preuve de tolérance même envers ceux qui ont rejeté son appel à l’Islam. Ainsi, quand il se rendit à At-Taif en vue d’inviter ses habitants à suivre la voie de Dieu, il fut si mal reçu qu’il se pencha sur le mur d’un verger et invoqua Dieu comme suit : « Seigneur ! Je me plains auprès de Toi de ma faiblesse, de mon impuissance et du mépris des gens pour moi. O Toi, le plus Clément des cléments ! Tu es le Seigneur des faibles. Tu es mon Seigneur. A qui me confies-tu ? A un étranger qui me reçoit avec cruauté ? Mais peu importe, tant que je n’attise pas Ta colère. Jibrîl, Que la paix soit sur lui, apparut alors et proposa au Prophète (PSSL) d’écraser les habitants de Taif entre deux monts. Mais, oubliant sa souffrance et faisant preuve d’une rare clémence, le Prophète lui dit : « Non, O Jibrîl, Allah, le Très Exalté et le Très Glorifié, pourrait faire de leurs descendants des croyants sincères. Et d’ajouter : « O Seigneur, guide ma communauté vers la bonne voie, car ils ne savent pas ce qu’ils font !»


Serviteurs de Dieu ! Aujourd’hui plus que jamais auparavant le monde a bien besoin de tolérance et de dialogue constructif, d’autant plus que le fanatisme et le repli sur soi ne font qu’attiser ressentiment et animosité entre les nations et les peuples, les précipitant rapidement dans les conflits et les guerres. Et bien évidemment, ces derniers ne font que détruire de façon insensée tout ce qui est beau et sublime dans ce monde. Allah, Glorieux et Sublime Soit-Il, nous a commandé d’appeler les gens à suivre Sa Voie par la sagesse – qui suggère flexibilité et clémence, ainsi qu’une prise en considération de la situation et des conditions de la personne à laquelle on s’adresse. Il nous a aussi demandé de le faire par le biais de belles exhortations –qui ont le mérite d’aller droit au cœur— et de discuter avec les contradicteurs de la manière la plus courtoise. Et, ce faisant, on parvient à réaliser l’essentiel du commandement contenu dans le verset suivant : « O ! Vous humains, Nous vous avons créés à partir de mâles et de femelles ; Nous vous avons répartis en peuples et en tribus pour que vous vous reconnaissiez mutuellement. Pour Allah, les plus honorables parmi vous sont les plus pieux. Allah connaît tout et sait tout. »

Que le Coran Manifeste et le Hadith énoncé par le plus noble messager nous soient bénéfiques. Et que Dieu nous protège tous de Son châtiment humiliant. Amen ! Et Louanges à Dieu, le Seigneur des mondes !

 

DeuxièmeSermon

Louanges à Dieu, Seigneur des mondes. Que la Bénédiction et la Paix soient sur le plus noble des messagers, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

O Frères croyants, l’Islam a établi des bases solides pour la tolérance et a instauré une tradition de dialogue constructif pour la promouvoir, que ce soit à travers la consolidation des liens de solidarité, affection mutuelle, et sympathie entre musulmans, ou à travers les principes de bon entente avec les partisans d’autres religions et croyances. Le fondement central des règles d’interactions se trouve dans les préceptes du noble Coran et de la Tradition établie par le seigneur des messagers de Dieu. Ainsi ces sources affirment que les différences d’opinion et de points de vue font partie de la nature humaine, étant donné que les capacités d’assimilation et de compréhension varient d’une personne à une autre. Allah, le Très Exalté et Très Glorifié, dit : « Si ton Seigneur l’avait voulu, il aurait fait des humains une seul communauté ; mais ils demeureront dans leur divergence, sauf ceux qui sont touchés par la Grâce de ton Seigneur. C’est pour ce destin qu’Il les a créés» Dans la même lignée, Dieu (le Tout-Puissant et le Tout Exalté, dit : «Pour chaque communauté, Nous avons institué des cultes à observer par chacun. Que les mécréants ne te contestent pas ce point ! Continue donc l’appel vers ton Seigneur ; car tu es dirigé par Lui sur le droit chemin. Si les mécréants s’obstinent à discuter, dis-leur : ‘Allah connaît mieux vos œuvres» L’indulgence, la clémence, et le pardon demeurent les vertus les plus nobles à adopter en cas d’offense et de colère, pourvu que cela ne sape pas la dignité de la personne et ne porte pas atteinte a quelque obligation que ce soit. Dieu, le Très Haut et le Tout-Puissant) dit : « Sois indulgent avec eux et dis-leur : Salut ! Bientôt vous allez savoir. »

« Oui, Dieu et ses anges bénissent le Prophète. O vous les croyants, priez pour lui et appelez sur lui le salut »

Seigneur ! Prie sur notre Prophète Mohammed et sa famille, comme Tu as prié sur le Prophète Ibrahim et sa famille ; bénis Mohammed et sa famille comme Tu as béni Ibrahim et sa famille dans les univers, Toi, qui es digne de louange et de gloire.

O Dieu, accorde Ta bénédiction aux califes arrachidine Abou Bakr, Omar, Othman et Ali et à tous les compagnons du Prophète, les émigrants et les partisans, à ses conjoints, sa progéniture et à l’ensemble de sa noble famille et à ceux qui suivent ses pas dans la rectitude jusqu’au Jour du Jugement.

Puisse Dieu (Tout-Puissant) prodiguer Son appui et Son aide à Amir Al-Mouminine (Commandeur des Croyants), Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour faire perdurer la dignité de la foi, unifier les rangs des musulmans, et redresser leurs affaires. Puisse Dieu préserver le souverain comme Il a préservé les sept versets et le Coran glorieux. Puisse Dieu nous faire bénéficier de  l’affection du souverain et de faire de lui la forteresse qui protège ce peuple, ainsi qu’un sanctuaire de quiétude et sécurité pour que le peuple demeure à jamais attaché a son trône et qu’il jouisse de sécurité et de sérénité.

Puisse Dieu combler Sa Majesté par la présence bénie de son altesse le prince héritier Moulay Al-Hassan, et par le soutien précieux de son altesse Moulay Rachid. Puisse Dieu le préserver ainsi que tous les membres de la famille royale Chérifienne.

Nous implorons Dieu d’accueillir en Sa Sainte miséricorde les rois pieux, feu Sa Majesté Hassan II et feu Sa Majesté Mohammed V, que Dieu sanctifie leurs âmes et illumine leurs tombes, qu’Il les agrée et les introduise auprès des bienheureux : des prophètes, des justes, des martyrs et des saints ; ce sont là les meilleurs compagnons.

Seigneur ! Accorde-nous de Tes bienfaits dans ce monde et dans l’autre et épargne-nous le châtiment de l’Enfer !

Seigneur ! Accorde-nous une grâce émanant de Toi et aide-nous à trouver la bonne voie dans notre entreprise ! 

« Gloire à Ton Seigneur ! Le Seigneur de la Toute-puissance, très éloigné de ce qu’ils imaginent ! Paix aux Prophètes ! Louanges à Dieu, le Seigneur des mondes ! »

 

Voir aussi

Prêche de vendredi en présence d'Amir Al Mouminine sur la marche verte et la responsabilité

Prêches du vendredi en présence d'Amir Al Mouminine SM le Roi Mohammed VI

Prêche du vendredi 11 novembre 2016 à la Grande mosquée de Dakar au Sénégal

Prêche du vendredi 05 juin 2015 à Abidjan au Côte d'Ivoire

Prêche du vendredi 29 mai 2015 au Guinée-Bissau

Prêche du vendredi 22 mai 2015 à Dakar

Prêches du vendredi en présence d'Amir Al Mouminine SM le Roi Mohammed VI

Prêche du vendredi 25 avril 2014 à la mosquée Hassan II à Casablanca

Plus d'articles

facebook twitter youtube