islamaumaroc

Prêche du vendredi 05 juin 2015 à Abidjan au Côte d'Ivoire

Prêche du vendredi 05 juin 2015 à Abidjan au Côte d'Ivoire

Prêche de vendredi en présence de SM le Roi, Amir Al Mouminine, à  la grande mosquée  de la rivière à Abidjan le 17 Chaâbane 1436 - 05 juin 2015

Premier Sermon du prêche du vendredi à Abidjan

Louange à Dieu, Seigneur des mondes, le Bienveillant, le Clément, le Miséricordieux, Celui qui a dit  dans le adith Al >Qodssi «  Hadith Hadith Al Qodsi: «Y a t-il un repentant  que je puisse couvrir de mon absolution»?

Je professe qu’il n’y a nulle divinité que Dieu, Lui, L’exempt de tout associé, et je professe que Sidna Mohammed est Son serviteur et Son messager qui a transmis véridiquement le Message, accompli sa Mission, conseillé la Oumma et persévéré dans le jihad sur la voie de Dieu jusqu’à son rappel à Lui. Que la prière et la paix soient sur Lui, sur Sa famille auréolée de la noble ascendance et de la grandeur de la religion, ainsi que sur Ses compagnons bien guidés, et ceux qui auront suivi leur voie vertueuse jusqu’au jour dernier.

Dieu, le Très-Haut, a dit dans son Livre Saint (Sourate Al Asr) : «Je prends le temps à témoin que l’humanité court à sa perte, hormis ceux qui croient, pratiquent les bonnes œuvres, se recommandent mutuellement la droiture, et se recommandent mutuellement l’endurance».

Dans cette Sourate, Dieu Tout- Puissant jure par «Al Asr » qui signifie le temps à l’aune duquel se mesure le cours de l’existence. «Al Asr»  désigne tout aussi bien  le moment défini pour l’accomplissement de la prière d’Al Asr, objet d’une insistance spéciale dans les commandements divins, car il s’agit de la prière médiane telle que désignée dans le Saint Coran, selon l’avis communément admis de la plupart des Oulémas.

En l’occurrence, Dieu a juré par quelque chose de très grande valeur pour signifier à l’homme l’importance extrême qu’il convient d’accorder au temps, qu’il s’agit de mettre à profit de manière judicieuse et optimale dans l’accomplissement des actions vouées au bien et concourant à la réalisation du dessein pour lequel Dieu a crée les humains, à savoir le peuplement fécond de la terre et sa mise en valeur bénéfique.

Dieu a donc juré par le Temps et par son gigantisme que l’humanité court à sa perte, du fait de ses agissements, à l’exception des gens  qui s’attachent à deux éléments clés et font provision de deux choses, en premier lieu la foi en Allah le Très-Haut, par conviction et certitude acquise dans le cœur, et confirmation par la parole à travers la profession de l’unicité de Dieu, en en donnant preuve aut  par des actions signifiant l’obéissance aux commandements de Dieu en ce qu’Il  ordonne et interdit.   

En effet, la foi est ce qui s’incruste intensément dans le cœur et que les actes viennent authentifier. Suite à quoi , c‘est-à-dire, après la foi et la certitude du cœur, s’accompagnant des actes de bien, il est indispensable pour l’être humain, pour être digne de compter parmi les bienheureux, d’appartenir à ceux qui s’attachent sans ambages au droit, lequel est, selon les paroles du Prophète Sidna Mohammed, prière et bénédiction sur Lui, d’une clarté sans équivoque. Un hadith dit, en effet: «Je vous quitte en vous laissant sur la voie blanche, de jour comme de nuit, dont ne s’écarte que celui voué à la perdition ».

La personne recherchant le salut devra en outre faire partie de ceux qui se recommandent mutuellement la patience et l’endurance, car il s’agit là d’une porte d’accès instamment recommandée pour atteindre le succès et la félicité dans ce bas-monde et dans l’au-delà.

La vertu d’endurance englobe entre autres, la qualité de résister aux tentations, la capacité de supporter l’adversité et les revers du sort et la placidité face malveillances et aux machinations sordides de gens de petite vertu. L’on compte aussi parmi les branches de l’endurance, la disposition à faire acte de persévérance dans le but d’atteindre des objectifs sublimes et de grandes finalités. Ainsi celui qui réunit de telles qualités, consistant en la foi bien enracinée, l’action bienfaitrice, l’attachement au droit, et la recommandation d’un tel droit à autrui, tout en faisant preuve d’endurance sous ses différentes formes, le tout assorti de la vertu d’en faire recommandation à autrui, aura assurément pour récompense de figurer au rang  des bienheureux, et sera prémuni du sort réservé aux perdants, sur la foi même du serment fait par Dieu , le Très-Haut, que Son Nom soit loué.

Telles sont les voies du bien que le Tout- Puissant a rassemblées dans cette sourate, concise dans sa formulation, mais combien profonde et vaste par sa signification, à tel point qu’on a dit à son propos: S’il n’était descendu du Coran que cette sourate, l’on s’en serait suffi.  

Fasse Dieu que l’on tire pleine utilité du Saint Coran et de la tradition (sounna) du Prophète, le meilleur des hommes. Puisse Dieu nous faire rémission de nos péchés et de ceux de l’ensemble des croyants. Amine

Deuxième Sermon du prêche du vendredi à Abidjan

Louange à Dieu de manière infinie et Gloire à Lui matin et soir, Prière et paix sur Sidna Mohammed, le plus valeureux des hommes, flambeau dissipant les ténèbres ainsi que sur Sa sainte famille, préservée de la souillure de Satan, ses compagnons qui ont porté le Message de Dieu, Clément et Miséricordieux, et sur leurs successeurs dans la voie de la rectitude et de la bienfaisance.

Parmi les qualités dont son reconnus les croyants, c’est qu’ils se réjouissent des grâces et des faveurs que leur accorde le Tout-Puissant. Dieu a dit en effet: «Et ils se réjouissent des bienfaits et de la grâce de Dieu, sachant que Dieu ne frustre jamais de leur récompense les croyants». 

Dans le registre des grâces multiples dont nous sommes comblés et des faveurs divines qui nous sont accordées, l’on ne peut qu’être ravis de la visite de Amir Al Mouminine, descendant du Prophète à la probité avérée, le Roi Mohammed VI, que Dieu Lui accorde longue vie. Parmi Ses multiples initiatives louables et Ses gestes de haute portée, l’on se réjouit de l’habitude qu’Il a prise de s’enquérir de notre situation, à travers Ses visites régulières, confortant les cœurs dans la foi et la conviction, et incitant aux bonnes œuvres à la faveur de projets et d’initiatives, se proposant ainsi en modèle pour l’ensemble des humains par Ses efforts persévérants et Son endurance à supporter les épreuves dans la voie qui agrée à Dieu, recommandant à tous, par la parole et les actes, le droit chemin et l’endurance. 

Nous implorons Dieu, Tout-Puissant, de Le rétribuer amplement pour Son action au service de l’islam et des musulmans, tant il est vrai que les langues des fidèles ne tarissent pas d’éloges et de prières en reconnaissance de Ses gestes, eux qui sont les témoins auprès du Seigneur des mondes. Puisse Dieu Lui accorder durablement  quiétude et bien-être, et l’entourer de Sa divine Providence. Fasse le Très-Haut qu’Il soit constamment une source de bien et un pourfendeur du mal, Puisse-t-Il réaliser par Ses soins de hauts faits qui le comblent de satisfaction, de félicité et d’immense rétribution divine. Puisse le Très-Haut couronner de succès les actions de Notre Président, vouées au bien du pays et de ses habitants.

O, Allah, le Très-Haut, Nous T’implorons de nous accorder de Tes grâces inépuisables, de Tes faveurs incommensurables et de Ta Miséricorde infinie de quoi redresser nos affaires en matière de religion et dans ce bas-monde et dans l’au-delà.

O Dieu accorde-nous rémission de ce que ne peut absoudre que Ta vaste Clémence. Répands sur nous Ta Miséricorde ainsi que sur nos parents, nos disparus, nos oulémas et l’ensemble des fidèles.

Que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur le Prophète et Messager de Dieu, l’être le plus aimé de Dieu parmi Ses créatures, Sidna Mohammed, ainsi que sur Sa famille vénérée et ses compagnons bien guidés et ceux qui ont suivi leur voie jusqu’au jour dernier.

«Seigneur! Nous avons entendu une voix qui nous conviait à croire en Toi, et nous avons cru. Seigneur ! Pardonne-nous nos péchés! Absous nos mauvaises actions et reçois-nous, après notre mort, parmi les justes» !

«Gloire au Seigneur des Cieux et de la Terre, qui transcende tout ce que pensent de Lui les hommes, paix sur les Messagers et Louanges au Seigneur des mondes». 

 

Voir aussi

Prêche de vendredi en présence d'Amir Al Mouminine sur la marche verte et la responsabilité

Prêches du vendredi en présence d'Amir Al Mouminine SM le Roi Mohammed VI

Prêche du vendredi 11 novembre 2016 à la Grande mosquée de Dakar au Sénégal

Prêche du vendredi 15 avril 2016 à la mosquée Al Qods à Fès

Prêche du vendredi 29 mai 2015 au Guinée-Bissau

Prêche du vendredi 22 mai 2015 à Dakar

Prêches du vendredi en présence d'Amir Al Mouminine SM le Roi Mohammed VI

Prêche du vendredi 25 avril 2014 à la mosquée Hassan II à Casablanca

Plus d'articles

facebook twitter youtube