وزارة الأوقاف والشؤون الاسلامية

وزارة الأوقاف والشؤون الإسلامية

Commanderie des Croyants

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du Vendredi à la mosquée Al israâ Wal miaâraj à Casablanca
islamaumaroc

Clôture à Fès de la deuxième session ordinaire du Conseil supérieur de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains

Clôture à Fès de la deuxième session ordinaire du Conseil supérieur de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains

Le Conseil supérieur de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains a clôturé dimanche 06 novembre 2018 sa deuxième session ordinaire tenue du 3 au 4 novembre à Fès, avec la Haute Approbation de S.M. le Roi. Cette rencontre était l'occasion pour évaluer les actions réalisées au cours de l’année écoulée et approuver le plan d’action de la Fondation pour 2019. Les membres de la Fondation ont par ailleurs adopté le bilan technique et financier ainsi que son règlement intérieur.
La clôture de cette rencontre a été par ailleurs marquée par l’adoption d’un certain nombre de recommandations visant à renforcer le rayonnement de cette institution et favoriser l’atteinte des objectifs qui lui sont fixés. Parmi les recommandations retenues figure notamment la nécessité d’œuvrer pour la mise en place d’un programme de formation au profit des imams morchidines et morchidates appartenant aux différentes sections de la Fondation dans le but d’unifier les parcours de leurs formations en se référant aux constantes partagées de la religion tout en prenant en compte les particularités culturelles et spirituelles de chaque pays.
Autre recommandation importante retenue, le renforcement de la procédure de coopération et de coordination pour le partage de l’expérience du Royaume en matière de gestion de l’enseignement religieux avec les pays qui souhaitent s’inspirer de l’expérience marocaine dans ce domaine. Il a été également préconisé de mettre en place une vision globale de la méthodologie africaine à adopter pour lutter contre l’analphabétisme tout en tenant compte des attentes locales exprimées et des particularités culturelles et linguistiques de chaque pays. Les membres des quatre commissions ont par ailleurs appelé au renforcement de la contribution des oulémas et des différentes compétences scientifiques appartenant à la Fondation au magazine de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains ainsi qu’au site web de la même institution afin de garantir le rayonnement de la Fondation et le renforcement de l’échange, de la communication et du partage des activités et des connaissances entre ses membres. Enfin, les membres de la Fondation ont plaidé pour l’apport de plus de soutien et d’encouragement à la femme Alima africaine afin qu’elle puisse remplir les rôles qui lui sont dévolus au sein de la société et contribuer à promouvoir les valeurs de l’islam tolérant et participer au développement de son pays dans tous les domaines.
Il convient de rappeler que plus de 300 oulémas, appartenant à plus de 32 pays, ont pris part aux travaux de la deuxième session ordinaire du Conseil supérieur de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains. Cette session ordinaire a été par ailleurs marquée par la réunion des quatre commissions de la Fondation et par l’examen et l’évaluation des actions mises en œuvre dans le cadre du plan d’action de 2018. 

facebook twitter youtube