Commanderie des Croyants

SM le Roi, Amir Al Mouminine, décide d'exonérer des droits de bail les locataires des locaux des Habous consacrés au commerce, aux métiers, aux services et à l’habitation durant la période de confinement
islamaumaroc

Allocution des oulémas membres du Conseil supérieur de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains prononcée par Monsieur Boubakar Doukoure, Alem du Burkina Faso

Allocution des oulémas membres du Conseil supérieur  de la Fondation Mohammed VI  des Ouléma africains prononcée par Monsieur Boubakar Doukoure, Alem du Burkina Faso

Au nom de Dieu, Paix et bénédiction sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons

Majesté, Amir Al Mouminine, que Dieu Vous garde et Vous accorde gloire et assistance.

Nous rendons grâce à Dieu, le Très-Haut, pour avoir placé le bien dans la Oumma islamique jusqu’au jour du jugement dernier, sous la bienveillance d’hommes qui ont honoré leur engagement envers le Tout-Puissant par leur dévouement au service de l’islam, leur propagation de son message, et la préservation du patrimoine de cette Oumma, de ses intérêts et de ses acquis.

Vous êtes, Majesté, au premier rang de ces hommes, tel qu’en témoignent Vos réalisations en faveur de Votre peuple, de Votre religion et de Votre Oumma, particulièrement en Afrique. Il s’agit de réalisations qui ne sauraient être énumérées, qui consistent notamment en l’exhortation des gens à s’inscrire dans la voie éclairée et leur conduite vers le bien, l’assistance aux nécessiteux et la coopération avec toutes les bonnes volontés soucieuses de bien pour la réalisation de la prospérité, de la sécurité et de la paix.

Il n’est donc pas surprenant de constater le grand capital de sympathie, de considération et de respect dont jouit Votre Majesté, particulièrement en Afrique dont les populations s’évertuent, chaque fois que Vous leur rendez visite, à Vous faire sentir combien Vous êtres chez Vous, parmi Vos proches et Vos fidèles.

Notre présence devant Votre Majesté, nous les ouléma africains, qui sommes honorés d’être membres du Conseil supérieur de la «Fondation Mohammed VI des ouléma africains», illustre notre adhésion et notre bénédiction de l’initiative de Amir Al Mouminine, en ce qu’elle vise à instituer une entité devant permettre aux oulémas africains d’asseoir une coopération vouée au service de leur religion et au développement de leurs sociétés.

Cette initiative ne nous a guère étonnés de la part de Votre Majesté, Amir Al Mouminine, car Vous appartenez à la noble lignée du Prophète vénéré et suprême Messager, envoyé par Dieu pour parachever les bonnes vertus, dont en premier lieu celle de gratitude envers tout bienfaiteur et la loyauté, particulièrement envers les proches et les voisins. Voilà les considérations qui sous-tendent l’intérêt de Amir Al Mouminine pour l’Afrique, car Il est l’un de ses fils dévoués qui ressent une affinité profonde avec les Africains. En effet, leur patrimoine religieux, tant en ce qui concerne la doctrine achaârite que le rite malékite ou encore la voie soufie sunnite, trouve sa source dans l’école marocaine. De même, les liens spirituels du Maroc avec les Africains sont très anciens puisque remontant au premier siècle de l’Hégire. De plus, bon nombre de gouvernants et de Sultans d’Afrique ont choisi des oulémas du Maroc pour leur servir de conseillers, de magistrats, d’enseignants et d’imams dans leurs royaumes. Ils y ont fait, d’ailleurs souche en se mariant avec des Africaines, ce qui a créé des liens de consanguinité, de brassage et de communion. Il en est résulté que plusieurs familles, voire des tribus africaines, existant encore actuellement, sont d’origine marocaine. Tous ces liens historiques, matrimoniaux et religieux, tissés entre le Maroc et les pays de l’Afrique de l’Ouest, expliquent, par exemple, que les ouléma d’Afrique, à leur tête les oulémas du Sénégal, ont envoyé une délégation à Sa Majesté Mohammed V dans son exil à Madagascar, pour Lui demander de s’investir de la charge de l’imamat pour la conduite de la prière dans la mosquée qu’il fréquentait.

Si on rappelle ces réalités, c’est pour démystifier toute allégation qui pourrait prétendre que la relation du Maroc avec l’Afrique serait mue par des intérêts, surtout quant on mesure l’ampleur des efforts qu’entreprend le Maroc pour aider les Africains.

Nous voudrons, Majesté, que cette Fondation fraîchement créée englobe l’ensemble des oulémas africains connus pour leur probité et jaloux des intérêts supérieurs de leurs pays et qu’elle inscrive son action dans le sens des objectifs qui lui ont été définis dans le texte fondateur, en ajoutant à ses priorités ce qui suit:

  1. Essayer de régler tous les conflits existants, surtout en Afrique, de façon  à dégager des solutions globales, et durables basées sur la justice  et le droit,
  2. encourager la poursuite du dialogue entre les religions et les cultures différentes, sur la base du respect réciproque et le refus de toute tentative de la part d’une quelconque partie d’imposer ses valeurs et sa culture aux autres, sachant que la coopération doit être de mise entre tous pour combattre les idées prônant «le clash des civilisations».
  3. porter tout l’intérêt requis à la réalisation du développement global de nos pays, en favorisant la moralisation et la solidarité entres autres, comme valeurs devant figurer au cœur du discours des ouléma dans leurs efforts de prédication, car ces valeurs, une fois consacrées, favoriseront le climat propice à la création d’opportunités de travail pour les jeunes, ce qui les détournera d’autant des courants destructeurs et leur évitera de constituer une menace pour la sécurité et la paix de leurs pays. De la sorte, on aura favorisé l’essor espéré et créé les conditions pour la dissipation des rancunes et des frustrations qui conduisent à la violence et au terrorisme.

Nous implorons Dieu de répandre sur notre monde, sécurité, stabilité et paix, de réaliser l’unité, la solidarité et la cohésion de la Oumma et d’assurer la gloire et l’invulnérabilité de notre religion. Puisse le Très-Haut accorder succès à Amir Al Mouminine, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, lui accorder l’assistance nécessaire pour réaliser les nobles objectifs ainsi définis, et prémunir notre Oumma des complots qui visent à l’entraîner dans des guerres confessionnelles dévastatrices, dont ne seraient victimes que l’islam et les musulmans.

Amir Al Mouminine,

Nous, les participants à la conférence constitutive de Votre Fondation bénie: les oulémas, les chioukhs, les imams, les chorfas et autres personnages vénérés, nous pourrons légitimement parler au nom du continent, car les participants, ici présents, constituent l’élite et la fine fleur des oulémas.

Nous prenons l’engagement devant Dieu et devant Votre Majesté, de servir, en soldats fidèles, notre sainte religion.

Que la marche que Vous entamez soit bénie de Dieu. Nos sommes avec Vous, par nos cœurs, nos prières et notre dévouement.

Nous prions également le très-Haut de vous accorder longue vie pour demeurer le recours et le refuge de Votre peuple, de Votre Oumma et de Votre religion et de couronner de succès Vos actions pour le bien de la communauté. Dieu est le meilleur recours et le meilleur soutien qui exauce les vœux de ceux qui l’implorent. Que la paix, la miséricorde et la bénédiction de Dieu soient sur vous.

facebook twitter youtube