islamaumaroc

Formation en calligraphie: Ferme détermination royale à préserver un art ancré dans l’histoire du Maroc

La ferme détermination de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, à promouvoir la formation en calligraphie, en tant qu’art ancré dans l’histoire riche du Maroc, s’est vue une nouvelle fois concrétisée, vendredi 24 octobre 2014, à travers la remise par le Souverain, à la médiathèque de la Grande Mosquée Hassan II, de diplômes aux lauréats de la filière de calligraphie de l’Académie des arts traditionnels de Casablanca.

Cette cérémonie témoigne également de l’intérêt que porte le Souverain à la sauvegarde et à la promotion des aspects artistiques et culturels de l’identité marocaine authentique, riche et diversifiée, et de Sa vision clairvoyante pour la réhabilitation du secteur de l'artisanat et de ses corps de métiers, particulièrement ceux menacés de disparition.

SM le Roi a ainsi remis à neuf étudiants leurs attestations de fin de formation. Il s’agit de Abdellatif El Bouânani, Sâad Ouardane, Rachid Boudehk, Abdelhakim Bourda, Mohamed El Asri, Ibtissam El Himer, Jalal Hdidou, Mohamed Omri et Ibrahim El Moussaoui.

Les étudiants lauréats ont pu, au cours de leur cursus à l’Académie des arts traditionnels, suivre des cours théoriques et pratiques, des séminaires, des conférences, des travaux en atelier et sur le terrain et des stages. Ils ont acquis toutes les connaissances scientifiques, techniques et professionnelles nécessaires à la maîtrise de l’art calligraphique, au développement des compétences artistiques de base et à la réalisation de travaux de recherche et d’innovation.

L’Académie des arts traditionnels de Casablanca, inaugurée le 31 octobre 2012 par SM le Roi, est un établissement de formation des cadres supérieurs et de recherche dans le domaine des arts traditionnels (bois peint, bois sculpté, zellige, plâtre, calligraphie, maroquinerie, tissage et bijouterie...). Elle permet aux jeunes d’accéder aux sphères de la création et de l’excellence, d’intégrer les nouvelles technologies et d’assimiler les méthodes de gestion modernes.

Une des quatre composantes de la Fondation de la Mosquée Hassan II de Casablanca, cette institution, unique en son genre au plan national, rarement égalée au plan international, est un projet pilote en matière de formation dans les arts traditionnels, que ce soit en termes de dextérité que de connaissances scientifiques, technologiques et historiques.

A cette occasion, les étudiants Abdellatif El Bouânani et Ibrahim El Moussaoui ont remis à SM le Roi deux tableaux représentant différents styles de la calligraphie marocaine. De même, M. Mohamed Amzil, professeur à l’Académie des arts traditionnels de Casablanca et président de l’association marocaine de calligraphie a remis au Souverain un tableau de sa création.

Cette cérémonie a été également marquée par la visite effectuée par le Souverain d’une exposition de calligraphie organisée par la Fondation de la Mosquée Hassan II de Casablanca et l'association marocaine de calligraphie sous le signe "Lumière de la lettre".

Constituée de 80 tableaux créés par 46 artistes calligraphes, dont des lauréats du Prix Mohammed VI de la calligraphie marocaine et des étudiants de l’Académie des arts traditionnels, cette exposition offre une vue d’ensemble, précise et fidèle, sur l’état de la calligraphie arabe au Maroc, en tant qu’expression artistique.   

 

Illustration parfaite de la haute sollicitude royale envers les Hommes de l’art, cette exposition vient conforter les différentes initiatives entreprises par le Souverain pour le renforcement du rayonnement culturel du Royaume, notamment la réalisation du Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain, le lancement des travaux des Grands Théâtres de Rabat et de Casablanca, ainsi que l’organisation à Paris des expositions "Le Maroc Contemporain" à l’Institut du Monde Arabe, et "Le Maroc médiéval. Un empire de l’Afrique à l’Espagne" au Musée du Louvre.

Voir aussi

Ouverture à Fès de la 2-ème Conférence internationale sur le dialogue des cultures et des religions

Le vice-président indien fait docteur honoris causa par l’Université Mohammed V de Rabat

Communiqué de l'Union des Mosquées de France sur la formation des imams

"Qadaya wa Arae": "Plan de soutien" à l'encadrement religieux au niveau local

Nomination des membres du gouvernement

Said Benbachir, nommé président du Conseil supérieur de contrôle des finances des Habous publics

2ème session de la tente communicative avec la famille organisée à Temara

3ème session de l'orientation familiale à Temara

Premier Prix de la psalmodie du Coran au Koweït attribué au marocain Mouaâd Assal

Message de condoléances et de compassion de S.M. le Roi à la famille de l’érudit Mustapha Ennajar

Biographie du Pr. Mustapha Ennajar

Le waqf et la technolgie

Plus d'articles

facebook twitter youtube