ministère des habous et des affaires islamiques Direction des affaires islamiques
Mercredi 7 Safar 1440 / 17 Octobre 2018

Photos

Publications

Circulaires

Il n'y a aucun article à afficher

Activités

Conventions

Agenda

Aucun evenement

Annonces

islamaumaroc

L'Islam du juste milieu, thème de la célébration du 35e anniversaire de la Mosquée Hassan II de Libreville

L'Islam du juste milieu, thème de la célébration du 35e anniversaire de la Mosquée Hassan II de Libreville

"L’Islam, religion de modération et de juste milieu", est le thème d’une conférence animée, samedi soir à Libreville, par Farida Zmorrod, professeur à Dar Al Hadith Al Hassania, en célébration du 35e anniversaire de l’édification de la Mosquée Hassan II de la capitale gabonaise. 

Le juste milieu et la modération ne constituent pas seulement des principes de l’Islam, mais sont l’essence même de cette religion tolérante, a affirmé la conférencière, relevant que ces deux valeurs sont exigées dans toutes les manifestations de la sainte religion. Ainsi, l’Islam prône la modération tant au niveau de la profession de foi et des actes d’adoration qu’au niveau du comportement de l’homme et des relations entre les hommes et entre les nations, a expliqué la conférencière lors de cette manifestation organisée à l’initiative de l’ambassade du Maroc au Gabon et du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon. S’agissant de la profession de foi, l’Islam n’a jamais opté pour une démarche de négation ou de confrontation vis-à-vis des autres religions aussi bien monothéistes qu’autres, mais il a toujours cherché les points communs qui les réunissent comme l’unicité de Dieu pour les religieux célestes et les valeurs humaines chez les autres croyances, a-t-elle affirmé.
En ce qui concerne les actes d’adoration, l’Islam prohibe l’exagération et le laxisme et prône un équilibre entre l’âme et le corps, donnant ainsi plusieurs facilités à l’être humain en cas de maladie ou d’incapacité à accomplir un acte sur la base du principe que Dieu veut la facilité pour ses fidèles et non les mettre en difficulté, a-t-elle poursuivi. Au volet comportement humain, le juste milieu et la modération trouvent leur sens dans l’humilité, la droiture et le pardon, a enchaîné Mme Zmarrou, notant que l’être humain doit rester humble avec ses pairs, suivre le droit chemin et savoir pardonner en cas d’injustice.
Concernant les relations entre les hommes et les nations, l’islam est une religion de coexistence et de tolérance qui interdit toute forme de racisme ou d’extrémisme fondée sur la race, l’ethnie ou la religion. De même, il prône la promotion de la paix, de la stabilité et de la coopération entre les nations, a poursuivi la conférencière.
Et de conclure que les vertus de l’Islam constituent une source de fierté des musulmans, dans la mesure où elles les érigent en modèle pour les autres nations, d’où la nécessité pour les fidèles d’observer deux conditions essentielles, en l’occurrence une foi inébranlable en ces valeurs et des actes concrets pour les matérialiser au quotidien. La conférence qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Maroc à Libreville, Abdellah Sbihi, et du président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon, Imam Ismaël Oceni Ossa, a été ponctuée par des déclamations de versets coraniques et des chants religieux exécutés par des mounchidines venus du Maroc. 

Voir aussi

Journée d'information sur les réalisations de la direction de l'enseignement traditionnel au Salon international de l'édition et du livre

Lecture dans le livre : " L'évolution du dogme Achaârite dans l'occident islamique" au Salon international de l'édition et du livre de Casablanca

Présentation du livre "la zakat de l'argent immobilisé dans le fiqh malékite" au Salon international de l'édition et du livre de Casablanca

"La gestion du champ religieux au Maroc" en clôture de la célébration du 35e anniversaire de l’édification de la Mosquée Hassan II de Libreville

Plus d'articles

facebook twitter youtube