islamaumaroc

Mosquées vertes: Le règlement thermique de construction au Maroc (RTCM)

C’EST QUOI LE RÈGLEMENT THERMIQUE DE CONSTRUCTION AU MAROC ?

Le Règlement Thermique de Construction au Maroc (RTCM) a pour objet de fixer les caractéristiques thermiques que doivent respecter les bâtiments par zone climatique, afin de réduire les besoins en chauffage et climatisation, améliorer le confort thermique, participer à la baisse de la facture énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le RTCM relève de la loi 47-09, elle est obligatoire pour toute nouvelle construction à partir de 50 m2, située en milieu urbain selon la répartition administrative.

 

À chaque étape de l’opération, l’architecte va s’assurer que le projet est conforme au RTCM de la façon suivante :Mosquées vertes: Le règlement thermique de construction au Maroc (RTCM)

COMMENT S’APPLIQUE LE RTCM POUR UNE MOSQUÉE ?

Le RTCM repose sur l’optimisation de l’enveloppe du bâtiment pour éviter les déperditions thermiques.Déperditions thermiques sur une mosquée

Les spécifications techniques minimales des performances thermiques reposent sur la zone climatique où se situe la mosquée. Elles s’expriment  

de deux manières : une approche globale dite performancielle et une approche simplifiée dite prescriptive. Dans le cas des mosquées, seule 

l’approche prescriptive est utilisée puisque le taux de baie vitrée des 

mosquées est quasiment toujours inférieur à 45%.qui fait quoi

LE RTCM : L’APPROCHE PRESCRIPTIVE

L’approche prescriptive consiste à fixer les spécifications techniques limites acceptables au niveau de l’enveloppe du bâtiment par rapport à la zone climatique et à la conception de la mosquée. Elles s’appliquent à cinq paramètres de construction :

Pour connaitre les spécification techniques, l’architecte commence par calculer le taux global de baies vitrées (TGBV), de manière à identifier les autres spécifications techniques relatives à ce taux. Le TGBV se calcule en m² de surfaces de baies vitrées par rapport à la surface totale des murs extérieurs.
 
Pour la toiture, les murs extérieurs et les vitrages, on calcule un coefficient de transmission thermique (U) qui correspond à la quantité de chaleur qui traverse une paroi. S’applique également aux vitrages, un facteur solaire (FS) qui correspond à la quantité d’énergie solaire, que l’on retrouve derrière les baies vitrées en fonction de leur exposition solaire.
 
Enfin, pour les planchers bas (sols), on calcule une résistance thermique (R).
 
Pour mieux comprendre l’utilité de chaque coefficient, il est recommandé de consulter le manuel du RTCM (www.amee.ma).
 
Ces spécifications techniques peuvent être calculées par des logiciels de simulation énergétique de bâtiments.

Spécifications techniques exigées par le RTCM 

Spécifications techniques exigées par le RTCM

Voir aussi

Mosquées vertes : Recommandations sur la conception bioclimatique

Mosquées vertes: systèmes,équipements et appareillages

Mosquées vertes: Le règlement thermique de construction au Maroc (RTCM)

Mosquées vertes: caractéristiques des menuiseries extérieures et isolation

Mosquées vertes : Positionnement des ouvertures extérieures

Mosquées vertes : L'orientation de la Mosquée et sa volumétrie

Mosquées vertes: Le rapport entre la Mosquée, le Site et l’Environnement

Plus d'articles

facebook twitter youtube