islamaumaroc

Présentation au Souverain du Programme de Qualification des imams.

Dans un exposé devant SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste, Monsieur le ministre a présenté le programme de qualification des imams.

La mise en place du programme de qualification des imams, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Pacte des ouléma (Mithaq Al Oulamae), a nécessité l'adoption d'une démarche pertinente fondée sur une évaluation globale du niveau d'instruction des imams, afin de tracer les objectifs du programme et en élaborer le contenu, compte tenu des besoins des bénéficiaires.
L'évaluation, a-t-il précisé, a fait ressortir un certain décalage dans les niveaux d'instruction des imams, étant donné que 18 pc seulement d'entre eux ont évolué dans les établissements d'enseignement public et 37 pc ont suivi des études d'enseignement originel, alors que le niveau de 45 pc des imams se limite à la mémorisation du Saint Coran avec un minimum de connaissances sur les sciences religieuses.
Le ministre a relevé que ce décalage se répercute à trois niveaux, à savoir la performance de l'imam, la culture générale le qualifiant à l'accomplissement du devoir d'orientation et le niveau de maîtrise de la langue arabe.
Partant de ce constat, le conseil supérieur des ouléma a élaboré, en coordination avec le ministère des Habous et des Affaires islamiques, un programme global et bien défini pour la concrétisation des objectifs tracés dans ce domaine, tout en veillant à la mobilisation des ressources humaines et matérielles nécessaires pour y parvenir.
Selon M. Toufiq, la qualification des imams pour qu'ils mènent au mieux leurs missions, avec au premier rang la préservation de la sécurité spirituelle de la nation, nécessite une action qui couvre quatre axes d'intervention.
Il s'agit, a-t-il expliqué, de sensibiliser les imams au cadre doctrinal qui gouverne leur action, de leur permettre de remplir leur rôle pour conforter les mosquées dans leur vocation en tant que lieux d'orientation religieuse et de diffusion de la pensée religieuse authentique, de renforcer leur présence en matière d'encadrement et de guidance vers le droit chemin en s'inspirant des principes du Fiqh Attayssir, et de favoriser un climat de communication et d'échange avec les ouléma.
Sur le plan pratique, a ajouté le ministre, le programme de qualification des imams prévoit deux rencontres mensuelles entre les Imams (entre 20 et 40 imams) d'une commune rurale ou urbaine et un Alem-encadrant désigné par le conseil supérieur des oulémas.
Cette opération inédite nécessite un budget annuel de 125 millions de dh et couvre les 44.600 Imams que compte le Royaume, encadrés par 1.426 oulémas.
Le contenu du programme, conçu par un comité spécialisé composé de membres du Conseil supérieur des ouléma, s'articule autour de quatre axes ayant trait aux fondements de l'action des imams (la doctrine des Ahl-sunna wa al-jamâa, la doctrine ashâarite, le rite malékite, le soufisme sunnite, et Imarat Al-Mouminine), aux conditions de l'Imamat, à l'enseignement du Saint Coran et des fondements de la prédication et de l'orientation religieuse, ainsi qu'au savoir requis pour une meilleure réhabilitation du rôle de l'Imam dans la préservation de la sécurité spirituelle et au service de la société.
Le ministre a, en outre, rappelé que la mise en place de ce programme intervient en application des Hautes directives contenues dans le discours royal du 26 Ramadan 1429 (27 septembre 2008). Dans ce discours, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, avait donné Ses Hautes instructions pour la mise en chantier d'un programme global d'encadrement et de mise à niveau des imams de mosquées, conformément au pacte des ouléma et selon un plan bien défini, sous l'impulsion du Conseil supérieur des ouléma, en coordination avec le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Voir aussi

Mr.Ahmed Toufiq s'entretient avec le journal "Al Ittihad Al Ishtiraki"

Conférence de presse sur le Dahir relatif à l'organisation des tâches des préposés religieux et la définition de leurs situations

Question orale: L'encadrement religieux des ressortissants marocains à l'étranger

Projet du budget sectoriel du ministère des habous et des affaires islamiques pour l’année 2014

M. Ahmed Toufiq s’entretient avec le ministre malien délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale en charge des affaires religieuses et du culte

Toufiq : Le Maroc a organisé le domaine des Fatwas d'une façon qui préserve les intérêts de la Oumma

Toufiq : la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint Etienne est un message du Souverain pour la paix, l'entente et la dignité dans le monde

Rabat, 04 juin 2012 : travaux de la 2ème réunion de la Commission mixte maroco-tunisienne des affaires religieuses

Toufiq: 740 millions de dirhams alloués à l'amélioration de la situation des imams des mosquées

Ahmed Toufiq : Toute fatwa non émise par l'institution de l'Iftae n'est qu'une simple opinion

Mr. Ahmed Toufiq remet un message de SM le Roi Mohammed VI au Souverain Saoudien

Ahmed Toufiq examine à Jeddah les préparatifs de la prochaine saison de pèlerinage 1433

Plus d'articles

facebook twitter youtube