islamaumaroc

SM le Roi Amir Al Mouminine préside la septième causerie religieuse du mois sacré du Ramadan

SM le Roi Amir Al Mouminine préside la septième causerie religieuse du mois sacré du Ramadan

SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismail, a présidé lundi 13 juillet 2015 au Palais Royal à Casablanca, la septième causerie religieuse du mois sacré du Ramadan.

Cette causerie a été animée par M. Younes Toure, professeur universitaire et membre du Conseil des Imams de Côte d'Ivoire, sous le thème "La place de la sounna immaculée du prophète dans la législation islamique" s'inspirant du verset : "Allah a fait descendre sur toi le Livre et la sagesse et t'a enseigné ce que tu ne savais pas. Et la grâce d'Allah sur toi est immense".

M. Toure a souligné que les causeries hassaniennes de Ramadan sont une fierté pour la Oumma islamique en raison de l'image rayonnante de la civilisation islamique qu'elle offrent au monde et du rôle agissant qu'elles jouent dans le raffermissement des liens de fraternité entre les fils de la Oumma islamique.

Le conférencier a abordé le thème de cette causerie sous trois axes, à savoir la Sounna immaculée et sa place par rapport au Saint Coran, les méthodes de préservation de la Sounna et les causes des divergences des Imams dans leurs rapports avec la Sounna.

S'appuyant sur le verset coranique "Dieu t’ (prophète Sidna Mohamed) a révélé le Livre et la sagesse, et t’a enseigné ce que tu ne savais pas.  Et la grâce de Dieu, sur toi, est infinie" (Coran), le conférencier a expliqué que les exégètes ont estimé que le sens de la sagesse (Al Hikma) dans le présent verset signifie la Sounna, ajoutant que pour les théologiens musulmans le vocable Sounna recouvre les paroles et les actes du messager de Dieu, le prophète Sidna Mohammed.

M. Toure a expliqué par la suite, s'agissant de la place de la Souna par rapport au Saint Coran du point de vue de la Chariaa, que le lien entre la tradition du prophète et le livre saint est une relation de complémentarité pour expliciter les injonctions et recommandations que comporte le livre saint.

Il a indiqué que le Très Haut assure la préservation à la fois du Saint Coran et de la Sounna, ajoutant que les compagnons du prophète ont pris sur eux la responsabilité de conserver et de perpétuer tout ce qui émanait du prophète comme paroles et actes et tous les détails de sa vie en temps de paix et de guerre qu'ils se sont transmis et ont légué à leur progéniture.

Cette mission est revenue par la suite à une élite d'éminents ouléma au 2ème siècle de l'Hégire, lesquels ont déployé des efforts louables pour s'assurer de la véracité de ce que l'on attribuait au prophète pour bâtir in fine une oeuvre scientifique complète.

Abordant les divergences entre les théologiens, le conférencier a expliqué que la naissance des rites du Fiqh remontent en fait à l'ère du prophète Sidna Mohammed qui consacrait et admettait les divergences entre ses compagnons conformément à la nature humaine et parce que les hommes divergent quant à leur niveau de compréhension. Les rites du Fiqh, a-t-il conclu, ne constituent pas une hérésie puisque leurs fondements ont recueilli l'aval du messager de Dieu et les élites de la Oumma islamique les ont perpétués. 

Après s'être attardé sur les causes des divergences ayant marqué les rapports des théologiens vis-à-vis de la Sounna, M. Toure s'est intéressé au travail des adeptes du rite malékite (AAmal Ahl Al Madina), louant l'intelligence et le génie de l'Imam Malek. Le travail des malékites s'est basé sur ce qui a été transmis par voie orale et sur l'Ijtihad et la preuve.

Le conférencier a, d'autre part, exprimé ses remerciements à SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, pour les efforts bénis que le Souverain déploie pour le raffermissement des idéaux de la paix et de la tolérance dans le monde, à travers l'appel à l'islam modéré dans une conjoncture où, a-t-il dit, l'humanité pâtit des affres de l'extrémisme et des conflits. Il a, à cet égard, salué les initiatives uniques et judicieuses que le Souverain a prises dans le domaine religieux, citant à ce propos la création de l'Institut Mohammed VI de formation des imams, morchidines et morchidates et de la  Fondation Mohammed VI des oulémas africains, ainsi que l'intérêt que SM le Roi accorde au fait spirituel.

Il a imploré le Très Haut d'accorder victoire à SM le Roi, de Le préserver et de rétribuer amplement le Souverain pour Ses nobles actions en faveur de la Oumma islamique. Puisse-t-il combler le Souverain en les personnes de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l'ensemble des membres de l'illustre famille royale.

Le conférencier a également élevé des prières au Très-Haut d'entourer de sa sainte miséricorde feu SM Hassan II et feu SM Mohammed V et de les accueillir dans Son paradis parmi les Prophètes, les saints et les vertueux.

Voir aussi

Activités d'Amir Al Mouminine Sa Majesté Le Roi Mohammed VI

SM le Roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr et reçoit les vœux en cette heureuse occasion

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, préside à Rabat une veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr bénie

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside à Rabat la septième causerie religieuse du mois de Ramadan

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, remet le Prix Mohammed VI aux lauréats du programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées dans sa catégorie masculine au titre de 2017/2018

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du Vendredi à la mosquée Assalam à Salé

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside la sixième causerie religieuse du mois de Ramadan

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside à Casablanca la cinquième causerie religieuse du mois de Ramadan

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du Vendredi à la mosquée Al israâ Wal miaâraj à Casablanca

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, remet le Prix Mohammed VI aux majors du programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées au titre de l'année 2017-2018

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside la quatrième causerie religieuse du mois de Ramadan

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside à Casablanca la 3ème causerie religieuse du mois de Ramadan

Plus d'articles

Commanderie des Croyants

Activités d'Amir Al Mouminine Sa Majesté Le Roi Mohammed VI

Ministère

facebook twitter youtube