islamaumaroc

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside la sixième causerie religieuse du mois sacré du Ramadan

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside la sixième causerie religieuse du mois sacré du Ramadan

SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismail, a présidé, jeudi au Palais Royal à Casablanca, la sixième causerie religieuse du mois sacré du Ramadan.

Cette causerie a été animée par le Pr. Moulay El Bachir Aâmoun, membre du conseil local des Oulémas de Témara sous le thème: "Les dimensions spirituelles de la prière et certains de ses détails dans le rite Malékite", s'inspirant du verset : "Et accomplissez la Salât, et acquittez la Zakat et inclinez-vous avec ceux qui s'inclinent" (Coran).

Le conférencier a entamé cette causerie en mettant l’accent sur la place primordiale de la prière en tant que deuxième pilier de la religion musulmane, soulignant que la prière constitue un acte de foi majeur commun à toutes les religions et un moyen de se rapprocher de Dieu le Tout Puissant.

Il a souligné que la prière se fait de façon directe et sans intermédiaire entre l'homme et Dieu, permettant au croyant d'exprimer son adoration envers l'unique créateur, précisant que le Très Haut pardonne leurs pêchés aux croyants qui accomplissent de façon régulière les cinq prières.

Pour le Pr Aâmoun, la prière est l’un des importants préceptes de l'islam et le fondement même de la foi, soulignant que l’accomplissement de cet acte renforce la foi des croyants en Dieu, les guide sur la voie juste, leur procure une paix totale et leur évite les pêchés et le mal.

Tous ceux qui veulent se libérer de l’emprise de la vie d’ici-bas doivent accomplir la prière en son temps, parce qu’elle purifie l’âme, rapproche les croyants des secrets de la création par Dieu de l’homme et de la terre et les encourage à faire du bien, a-t-il dit.

Eu égard à son importance, a poursuivi le conférencier, le Tout Puissant a ordonné aux musulmans d’accomplir la prière à l’image des adeptes de toutes les autres religions.

Il a fait observer que les cinq prières constituent le fondement de la relation entre l’Homme et son créateur à travers l’évocation de Dieu, de son prophète Sidna Mohammed (paix et salut sur lui) et du jour du jugement dernier.

Si la prière est la preuve de l’adoration de Dieu, son accomplissement n’est pas un acte facile si elle n’émane pas d’une foi profonde en Dieu et dans le jour du jugement dernier, conformément au verset coranique : "Et cherchez secours dans l’endurance et la salat : certes, la salat est une lourde obligation, sauf pour les humbles qui ont la certitude de rencontrer leur seigneur (après leur résurrection) et retourner à Lui seul" (sourate Al Baqara), a-t-il expliqué.

La prière est aussi un moyen de rendre grâce à Dieu à travers les gestes et rituels exécutés par le croyant au moment d’accomplir, avec concentration, la salât et d’adresser des requêtes et des supplications au Tout Puissant, a-t-il ajouté, précisant que Dieu a ordonné aux croyants d’accomplir des prières dans différents moments de la journée pour purifier leurs âmes et élever leurs esprits vers le créateur.

Le Pr Aâmoun a noté que l’accomplissement de la prière suivant le rite malékite, auquel sont restés attachés les Marocains depuis l’entrée de l’islam au Maroc, impose au croyant de respecter plusieurs règles et rituels et un code de conduite particulier en rapport avec la façon de pratiquer le deuxième pilier de l’islam, soulignant que la non observance de ces détails ne remet pas en cause la validité, sur le plan religieux, de la prière mais renforce l’unité des croyants.

Le conférencier a ensuite abordé l’importance de la prière en groupe (salat al jamaâ) en tant que moyen efficace de changement dans la société et eu égard à ses mérites et bienfaits sur les plans psychologique et social à travers le renforcement de la connaissance entre les musulmans et en bannissant les barrières négatives et psychologiques relatives à leur statut social.

Au terme de cette causerie, SM le Roi, Amir Al Mouminine, a été salué par les professeurs Ahmed Ould Ahl Daoud, ministre mauritanien des Affaires islamiques et de l'Enseignement originel, Abdelaziz Sy, président de l'Union des associations islamiques et porte-parole de la famille tijania malékite (Sénégal), Ahmed Tijani Niasse, khalife général de la famille Niass (Sénégal), Ahmed Maine Thanfi, l'un des oulémas du Pakistan, Saif Ben Rached Al Jabiri, directeur de la direction des recherches au département des affaires islamiques aux Emirats Arabes Unis, Abderrazak Kessoum, professeur à la Faculté des sciences islamiques au département philosophie à l'université d'Alger, ainsi que par Abdellah Ben Idriss Aboubakr Mega, ancien doyen de la faculté de la chariâa et des études islamiques et enseignant à l'Université islamique du Niger.

Le Souverain a été également salué par Thierno Hadi Oumar Thiam, président du Conseil exécutif de la Tariqa Tijaniya et membre du Haut conseil islamique (Mali), Ahmed Tijani Edimola, l'un des grands cheikhs de la Tariqa Tijaniya (Nigéria), Ahmed Cheikhna Hamahoullah, doyen de la famille des Hamaouiyah en Mauritanie, et Roustoum Nour Alieev, président de l'Université islamique de Russie et membre du conseil des oulémas de l'administration religieuse des musulmans de la République du Tatarstan.

Le ministre des Habous et des Affaires islamiques, M. Ahmed Toufiq, a présenté par la suite à SM le Roi, Amir Al Mouminine, un ouvrage sur la prière qui traite des différents aspects de ce pilier de l'islam.

 

Réalisé avec le concours d'artistes, de photographes et de calligraphes, cet ouvrage est illustré par des images et des tableaux évoquant la piété et la dévotion incarnée par la prière.

Voir aussi

Réhabilitation et mise en valeur de l'ancienne médina de Fès : Une volonté constante de SM le Roi de préserver cette Cité millénaire

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du vendredi à la mosquée Othmane Ibn Affane à Douiyet (province Moulay Yaâcoub)

Amir Al-Mouminine, SM le Roi Mohammed VI, et Sa Sainteté le Pape François signent "l'Appel d'Al Qods"

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, et Sa Sainteté le Pape François visitent l'Institut Mohammed VI de formation des Imams

Cérémonie d'accueil officiel à Rabat de Sa Sainteté le Pape François

Discours de Sa Sainteté le Pape François à l'occasion de sa visite au Maroc (Texte intégral)

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du Vendredi à la mosquée Palestine à Salé

Activités d'Amir Al Mouminine Sa Majesté Le Roi Mohammed VI

Chronologie des activités royales en 2015

Chronologie des activités royales en 2016

Chronologie des activités royales en 2014

Chronologie des activités royales en 2017

Plus d'articles

Commanderie des Croyants

Réhabilitation et mise en valeur de l'ancienne médina de Fès : Une volonté constante de SM le Roi de préserver cette Cité millénaire

Ministère

facebook twitter youtube