islamaumaroc

Prière du vendredi à la mosquée Hassan II à Casablanca

 
Prière du vendredi à la mosquée Hassan II à CasablancaSM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste, a accompli la prière du vendredi 13 mars 2015  à la mosquée Hassan II à Casablanca.

Dans son prêche, l'Imam a souligné que le Maroc a célébré la semaine dernière, à l'instar des autres pays du monde, la journée mondiale des droits de la femme, une occasion d'évaluer la situation de la femme au sein de la société et le degré de sa contribution au processus de développement.

Autant la célébration de cette journée par le Royaume constitue un hommage aux réalisations accomplies pour honorer la femme et consacrer ses droits, autant elle offre l'opportunité de sensibiliser les hommes à l'impératif d'adapter leur mentalité aux préceptes de la sainte religion et d'interagir avec les initiatives de SM le Roi Amir Al Mouminine en matière des droits de l'Homme.

L'Imam a rappelé que l'Islam a grandement célébré et honoré la femme en l'investissant d'une noble mission, celle qui lui échoit en fait, et en faisant d'elle l'égale de l'homme en droits et en obligations. La femme est ainsi l'égale de l'homme en ce qu'elle est assujettie, comme lui, à l'attachement aux recommandations de la sainte religion, à la quête du savoir et de tout ce qui est bénéfique pour sa santé physique et morale, a souligné l'Imam, ajoutant que la femme est aussi traitée sur un pied d'égalité en matière de transactions financières et de peines.

Ce grand honneur dont est entourée la femme est largement cité et énuméré par le Saint Coran et toute atteinte à l'un de ses droits ou manquement à sa dignité dénote une méconnaissance de la sainte religion et de la Sounna du prophète Sidna Mohammed, sur lui prière et bénédiction, qui avait appelé, lors de la Hajjat Al Wadaa (pèlerinage d'adieu) à ce qu'on honore les femmes.

Le livre saint et la sounna du prophète regorgent de recommandations engageant les hommes et les femmes à oeuvrer ensemble, en parfaite harmonie, à construire cet univers, a dit l'orateur, citant le verset "Les croyants et les croyantes sont solidaires les uns des autres. Ils incitent à la pratique du bien, déconseillent la pratique du mal, accomplissent la salât, s'acquittent de la zakât et obéissent à Dieu et à Son Prophète. A ceux-là, Dieu fera miséricorde, car Il est Omnipotent et Sage". Un verset qui renseigne sur l'obligation faite aux croyants, hommes et femmes, d'être solidaires et d'agir dans l'harmonie et la symbiose.

L'Islam est allé même jusqu'à faire de la femme la pierre angulaire de la formation de la famille et de la société en consacrant bon nombre de versets du Saint Coran aux affaires la concernant, Dieu ayant révélé à son messager toute une Sourat dédiée à la femme (Sourat Annisaa), le tout procédant de l'intérêt tout particulier que l'Islam attachait, dès son avènement, à la femme au moment où certaines tribus enterraient vivantes leurs filles et où aucune autre contrée sur terre ne s'était dotée d'une législation garantissant ses droits à la femme en tant que mère, fille ou épouse.

L'Imam a ajouté que la Oumma islamique a grandement besoin de tous ses fils et filles, notant que plusieurs fausses accusations portées contre la femme musulmane sont le fait de la société et non de la religion et de ses préceptes, expliquant que bon nombre de chercheurs et d'experts admettent aujourd'hui que l'Islam a honoré la femme en lui accordant des droits en matière d'héritage, des droits qui sont meilleurs que ceux prévus par nombre de législations positives à travers le monde. De même, plusieurs femmes, en orient et en occident, ont laissé des empreintes indélébiles dans la civilisations musulmane qu'elles ont contribué à façonner dans plusieurs domaines, comme ce fut le cas pour Khadija Bent Khouwailid, Aicha fille d'Abou Bakr ou Fatima Fihriya et Zaynab Nefzawiya au Maroc.

A propos de la femme marocaine, l'Imam a souligné qu'elle jouit d'une grande bienveillance notamment sous le règne prospère de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, qui lui a ouvert la voie pour assumer des responsabilités dans plusieurs domaines et a doté le Maroc d'une nouvelle Moudawana qui constitue un fait marquant historique et une réalisation qui s'inspire de la sainte religion et de ses desseins et fait appel à l'effort d'interprétation (Al Ijtihad) pour le bien de la famille et de sa cohésion.

A la fin de son prêche, l'imam a imploré le Tout-Puissant d'accorder soutien et assistance à S.M. le Roi, Amir Al Mouminine, protecteur du culte et de la religion, de préserver le Souverain en tant que source de bienfaits pour la Oumma et de Le combler en les personnes de S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan, de S.A.R. le Prince Moulay Rachid et de l'ensemble des membres de l'illustre famille royale.

L'imam a également élevé des prières au Très-Haut d'entourer de sa sainte miséricorde feu S.M. Hassan II et feu S.M. Mohammed V et de les accueillir dans Son paradis parmi les Prophètes, les saints et les vertueux. 
 

Voir aussi

Activités d'Amir Al Mouminine Sa Majesté Le Roi Mohammed VI

SM le Roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr et reçoit les vœux en cette heureuse occasion

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, préside à Rabat une veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr bénie

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside à Rabat la septième causerie religieuse du mois de Ramadan

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, remet le Prix Mohammed VI aux lauréats du programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées dans sa catégorie masculine au titre de 2017/2018

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du Vendredi à la mosquée Assalam à Salé

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside la sixième causerie religieuse du mois de Ramadan

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside à Casablanca la cinquième causerie religieuse du mois de Ramadan

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du Vendredi à la mosquée Al israâ Wal miaâraj à Casablanca

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, remet le Prix Mohammed VI aux majors du programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées au titre de l'année 2017-2018

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside la quatrième causerie religieuse du mois de Ramadan

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside à Casablanca la 3ème causerie religieuse du mois de Ramadan

Plus d'articles

Commanderie des Croyants

Activités d'Amir Al Mouminine Sa Majesté Le Roi Mohammed VI

Ministère

facebook twitter youtube